29 nov

3 points à vérifier avant de signer son crédit immobilier pour un appartement en vente à Montlhéry

157©-gustavofrazao-copy

Si vous êtes décidé à acheter un appartement à Montlhéry, faites les choses dans l’ordre afin de ne pas passer à côté du bien qui correspond à vos critères. Pour être sûr de votre coup, déposez des alertes sur les portails immobiliers. De cette façon, vous serez prévenu immédiatement dès qu’un nouveau bien sera mis en vente. A vous, après, à l’issu de la visite, de vous décider rapidement !

Une fois le compromis de vente signé, direction un courtier ou la banque. Dans les deux cas, il convient d’obtenir les meilleures conditions de crédit. Mais savez-vous au moins quels sont les éléments importants à vérifier avant de contracter un crédit immobilier ? Étudiez l’assurance de prêt, la mobilité bancaire et le type de taux.

L’assurance emprunteur est un coût important du montant du crédit
L’assurance emprunteur peut vous permettre de réaliser de sérieuses économies sur la somme totale de votre crédit. Il ne faut donc pas oublier de la négocier. En effet, l’assurance-emprunteur représente en moyenne un tiers du coût global du crédit. Si vous négociez ou si vous faites jouer la concurrence, pratique autorisée par la Loi, tant au niveau des tarifs que des garanties, vous allez vite réaliser que votre mensualité de crédit baissera. Souscrire une assurance individuelle autre que celle proposée par la banque qui réalise le crédit divise parfois le coût total de l’assurance par deux, à couverture équivalente.

Faites aussi des économies avec la domiciliation des revenus
À partir du 1er janvier prochain, si vous domiciliez vos revenus auprès de l’établissement prêteur et cela pour une durée maximum de 10 ans, vous pourrez prétendre, en tant qu’emprunteur, à un avantage préférentiel (un taux plus bas, par exemple. Une récente ordonnance a précisé le cadre de la mobilité bancaire laissée jusqu’ici facultative, bien que fortement suggérée.

Refusez le taux variable
Trop risqué. Beaucoup d’emprunteurs y ont laissé leur chemise. Les taux en cette fin d’année sont toujours très attractifs. Actuellement, un crédit immobilier sur 20 ans se négocie, en moyenne à 1,50 % (taux fixes, hors assurances).

C.V. / Bazikpress © gustavofrazao

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée