24 déc

Y aura-t-il des acheteurs en 2018 pour votre bien immobilier en vente à Montlhéry ?

2018,bonne année

Vous avez un bien immobilier à vendre à Montlhéry ? 2017 a été une année exceptionnelle pour les ventes immobilières. Alors, que nous réserve 2018 ? Et surtout les Français sont-ils toujours prêts à acheter de l’immobilier ? PERIAL, spécialiste de l’épargne immobilière, publie avec l’IFOP la 3e vague de son baromètre consacré au regard des Français sur l’épargne immobilière. Réalisée en novembre 2017, cette étude révèle que l’immobilier reste un placement privilégié des Français. Une bonne nouvelle, pour votre logement en vente à Montlhéry !

Il faut tout de même noter que, si la demande a été forte en cette fin d’année 2017, les acquéreurs sont en quête de réassurance sur leur pouvoir d’achat immobilier. En effet, depuis 2015, le moral des acquéreurs est fortement dépendant de l’évolution des taux d’emprunt. Aussi, tant que ces derniers ne commenceront pas de nouvelle remontée, les futurs acheteurs seront au rendez-vous en 2018. Quant aux dernières mesures fiscales, elles sont jugées défavorables pour l’investissement dans l’immobilier par les Français, alors qu’ils ont conscience qu’investir dans l’immobilier est utile à l’économie.

Pour Éric Cosserat, président de PERIAL, « cette nouvelle édition du baromètre confirme l’attachement profond des épargnants à la pierre : c’est le deuxième investissement privilégié pour préparer sa retraite derrière l’assurance vie et c’est un placement considéré comme étant utile pour l’économie par 7 Français sur 10. On est loin du discours du gouvernement qui dénonce une « rente immobilière » déconnectée de « l’économie réelle ». Les besoins immobiliers des entreprises changent et stimulent le marché alors que les projets d’aménagement du territoire tels que le Grand Paris sont porteurs d’une dynamique inédite.»
• 40% des Français citent l’immobilier comme le meilleur investissement pour préparer sa retraite, derrière l’assurance-vie (50% des réponses) privilégiant donc le sous-jacent immobilier.

• Même parmi les Français disposant d’un patrimoine supérieur à 500 000 euros, l’immobilier est largement préféré à l’investissement dans les start-ups, TPE et PME pour préparer sa retraite (51% contre 16%).

C.V. / Bazikpress © guy

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée