24 Juin

Acheter un appartement à Montlhéry dans le neuf ou l’ancien ?

Neuf ou ancien ? Il faut vous décider. Vous cherchez un appartement en vente à Montlhéry, banlieue parisienne située au cœur de la région naturelle du Hurepoix ? Contrairement à ce qu’on pourrait croire, partout dans l’Hexagone, le marché immobilier est dynamique. Étant donné les taux d’intérêt extrêmement avantageux proposés par les banques, il profite à tout le monde, même aux primo-accédants. Et d’ailleurs, les demandes de crédit sont à la hausse. C’est donc le moment de devenir enfin propriétaire de votre logement. Mais comment choisir ? Quel logement acheter ? Neuf ou ancien, ils ont chacun leurs avantages et leurs inconvénients… Si l’ancien représente la majorité du marché immobilier, le marché du neuf gagne progressivement des parts de marché.

Performance énergétique

En règle générale, les logements neufs coûtent beaucoup plus cher au m² que dans l’ancien. Cependant, ils offrent des avantages : les frais d’acquisition sont moins élevés (3% contre 7 % dans l’ancien) et leur performance énergétique est bien meilleure. Les équipements anciens (radiateurs, chaudières…) nécessitent des vérifications régulières, les frais d’entretien des logements anciens sont donc habituellement plus élevés que dans le neuf.

Des aides financières pour l’ancien

Dans l’ancien, sachez qu’il existe des aides financières si l’isolation laisse à désirer. Vous pouvez bénéficier d’un crédit d’impôt, sous conditions, pour certaines dépenses de rénovation énergétique de votre habitation principale. Ce crédit d’impôt pour la transition énergétique (Cite) remplace le crédit d’impôt en faveur du développement durable (CIDD). Il y aussi l’éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ) qui permet de financer des travaux améliorant la consommation énergétique de votre appartement de Montlhéry. Il vous est accordé sous certaines conditions. Ce prêt est accordé jusqu’au 31 décembre 2015. Le montant maximum de l’éco-PTZ est de 30 000 € par logement, remboursable sans intérêt. La durée maximale de remboursement de l’éco-PTZ est de 10 ans. Cette durée peut être prolongée à 15 ans pour les travaux de rénovation les plus lourds. C’est le cas notamment si vous financez un bouquet de 3 opérations de travaux ou plus. L’Agence nationale de l’habitat (Anah) accorde des subventions pour la réalisation de travaux dans les logements ou immeubles anciens.

C.V. / Bazikpress © Pictures news

 

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée