28 Jan

Rassurez-vous, les taux ne vont pas remonter pour l’achat d’un appartement à Montlhéry !

À la mi-décembre, après plusieurs années de taux proche de 0, la Fed (Réserve fédérale américaine) a remonté ses taux de 25 points de base à 0,25 %-0,50 % dans un contexte de reprise de la croissance et de l’emploi aux États-Unis. Toutefois, l’impact de cette remontrée restera limité en France. L’achat d’un appartement à Montlhéry bénéficie donc toujours d’excellentes conditions.
En effet, emprunter aujourd’hui à un taux fixe de 2% sur 20 ans (hors assurance), c’est toujours possible ! CAFPI, N° 1 du courtage en crédit immobilier, négocie en ce moment pour ses clients des taux fixes entre 1,26% et 1,65% sur 10 ans, entre 1,60% et 2,00% sur 15 ans, entre 1,90% et 2,18% sur 20 ans et entre 2,05% et 2,55% sur 25 ans. C’est, en moyenne, 33 points de base de moins par rapport aux taux du marché (-0,33%).

La BCE encourage les investissements dans l’économie
« L’environnement bancaire reste favorable aux taux bas : la BCE soutient l’économie en zone euro et encourage les banques à prêter, l’inflation reste très basse et les OAT ne franchissent pas la barre des 1% ; en d’autres termes, rien ne justifie un changement de tendance, les taux devraient rester bas dans les mois qui viennent en dépit des premiers mouvements haussiers, mais modérés aux É.-U.. » ajoute Maël Bernier

L’entrée en vigueur du nouveau prêt à taux zéro
Ce nouveau PTZ va permettre aux primo-accédants sous conditions de revenus achetant dans le neuf, et sous conditions de travaux dans l’ancien, de financer une partie de l’acquisition à un taux d’intérêt de 0%, qui plus est avec un différé d’emprunt permettant d’alléger les mensualités en début de prêt. « C’est une bonne chose et cela contribue à faire souffler sur cette rentrée un vent d’optimisme, car l’addition taux bas/aides à l’acquisition étendues pourraient permettre à de nouveaux primo-accédants de réaliser une acquisition immobilière » conclut Maël Bernier

C.V. / Bazikpress © Tomfry

 

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée