4 Juil

Comment acheter un bien immobilier à Montlhéry post-Covid dans de bonnes conditions ?

Vous avez un projet immobilier à Montlhéry ? Parfait ! Rappelez-vous toutefois qu’acheter un logement à Montlhéry, comme ailleurs, nécessite une bonne préparation. Et ce, encore plus dans le contexte actuel. En effet, les banques, très pointilleuses, suivent à la lettre les recommandations énoncées fin décembre 2019 par le HCSF (Haut Conseil de stabilité financière) qui sont : un taux d’endettement inférieur à 33 % et une durée de prêt limitée à 25 ans. Ce qui évidemment exclut un grand nombre d’acheteurs du crédit même s’ils sont solvables. Dans ces conditions, pour acheter un bien immobilier à Montlhéry, il est important d’être bien entouré. Autrement dit, faites-vous accompagner par un agent immobilier, expert du marché, et par un courtier, expert en crédit !

L’intérêt de passer par un courtier
Sachez qu’un quart des Français ont des problèmes pour obtenir un crédit immobilier. En effet, son obtention demeure compliquée : depuis plusieurs mois déjà, les banques sont davantage attentives à la qualité des dossiers et se montrent moins flexibles avec certains critères. Or, le courtier maitrise les subtilités du métier et son rôle d’expert est plus important que jamais pour négocier les conditions de financement. Le courtier n’est pas uniquement un intermédiaire entre le client et les banques. Il a aussi un rôle d’analyse et de conseil afin de trouver le meilleur financement et surtout le plus adapté à votre situation. Le courtier en crédit immobilier sait également mettre en valeur un dossier, le présenter auprès des banques, alors que vous, en tant que client, ne saurait pas forcément le faire.

Faites preuve de vigilance…
Frais de notaire, frais d’agence immobilière, frais de dossier pour le financement, assurance emprunteur, durée du crédit…, Tout coûte cher ! Pour l’achat d’un bien immobilier à Montlhéry, vous devez tout calculer. En effet, lorsqu’on souhaite devenir propriétaire, on doit payer de nombreux frais. Or beaucoup d’acquéreurs se concentrent uniquement sur les frais d’acquisition. Pour ne pas avoir par la suite de difficultés, faites le point en amont et n’oubliez pas de vous renseigner sur les charges et les frais (la taxe foncière annuelle, les frais de copropriété ou d’entretien…) à payer !

C.V. / Bazikpress © Adobe Stock

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée