3 Mai

Grâce aux banques, les appartements en vente à Montlhéry se vendent mieux !

Vous souhaitez acheter un appartement à vendre à Montlhéry ? Bonne nouvelle, du côté des conditions d’octroi, c’est l’embellie ! En effet, les banques sont actives et prêteuses en cette saison. Toutes appliquent les nouveaux critères du Haut Conseil de Stabilité Financière (le taux d’effort maximal est passé passer de 33 à 35%). Cela leur permet de répondre à la majorité de la demande dans des délais raisonnables.

« L’association des taux bas et des nouvelles mesures du HCSF permettent depuis le début de l’année d’augmenter le nombre de dossiers acceptés. D’autre part, cette dynamique permet aux banques de repartir à la conquête de clients pour l’année 2021 », explique Philippe Taboret. « La nouvelle demande chez Cafpi est en hausse de 10% au 1er trimestre 2021 par rapport au 1er trimestre 2020 et devrait rester soutenue dans les mois qui viennent », complète-t-il. En effet, le Printemps est un moment privilégié par les acheteurs dans la recherche d’un logement, car cela leur permet d’emménager avant la rentrée scolaire.

Attention toutefois : les banques se montrent plus pointilleuses sur certains dossiers qu’elles jugent plus risqués, les écarts de taux entre différents profils d’emprunteurs s’avérant nettement plus importants qu’il y a quelques mois.

Les profils les moins bien positionnés sont de nature à pâtir à la fois de la récente baisse du taux d’usure, mais également du changement de nature de la règle émise par le Haut Conseil de stabilité financière (HCSF). Le contexte économique et l’impact négatif constitué par l’obligation imposée à l’été de respecter un pourcentage maximal dérogatoire de 20% aux recommandations du Haut Conseil sur leurs octrois de crédit impactent déjà le marché. La production de crédit a ainsi reculé de 27 % sur les deux premiers mois de l’année, selon la Banque de France. L’annonce de mesures restrictives sur avril en matière de déplacement au niveau national pourrait en outre s’avérer être un élément d’érosion supplémentaire du marché…

C.V. / MySweetProd © Adobe Stock

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée